Qui sommes-nous ?

Créée en 2003, CASEM est une entreprise adaptée de sous-traitance et prestation de services.

Notre équipe de 100 personnes est répartie sur trois sites de production en Corrèze : Lubersac, Donzenac et Perpezac Le Noir.

Nous intervenons dans les domaines de l’industrie, du e-commerce et du bâtiment et pouvons étudier toute demande de travaux à façon. 

Nous savons nous adapter à la demande, dans le respect du cahier des charges de nos clients.

CASEM c’est avant tout un savoir-faire reconnu et le souci des coûts, des délais et de la qualité.

Gwenn-Aël COLLET a créé CASEM en 2003 avec au départ, une prestation essentiellement liée au câblage. D’ailleurs, l’acronyme de CASEM est : Câblage et Assemblage de Sous-ensembles Electro-Mécaniques.

L’entreprise comprend aujourd’hui 4 services : le service historique industriel, les espaces verts, le bâtiment et le service de conditionnement et logistique

La particularité de Casem est d’être une entreprise adaptée, i.e. une entreprise du milieu ordinaire de travail qui emploie au minimum 55% de personnes en situation de handicap. Le contexte de travail (horaires, aménagement du poste, décomposition des tâches, dossiers de fabrication…) est adapté aux possibilités et aux limites des personnes. Adossé à un devoir d’accompagnement socio-professionnel spécifique, notre entité permet donc d’offrir un travail durable à des personnes qui ne seraient pas forcément recrutées dans une entreprise « classique ».  

Nous ne connaissons pas obligatoirement le handicap de nos collaborateurs, nous sommes simplement informés de restrictions les concernant : port de charges ou station debout limités, fragilité psychologique… Nous devons nous adapter, être très à l’écoute.

Ces valeurs de solidarité que nous défendons n’excluent pas la nécessité de productivité et de rentabilité. Les seules aides que reçoit CASEM viennent compenser le différentiel de productivité lié au handicap.

Pour nos clients soumis à l’obligation d’emploi de travailleurs handicapés , nous leur permettons de bénéficier d’une équivalence d’emploi limitant leur contribution aux fonds d’insertion que sont l’AGEFIPH et le FIFPHP.

Praesent adipiscing ultricies Praesent nec ipsum Aenean Lorem tristique pulvinar massa